Malgré sa mise en examen, Richard Ferrand "dispose de toute la confiance" d'Emmanuel Macron

1 / 2

Malgré sa mise en examen, Richard Ferrand "dispose de toute la confiance" d'Emmanuel Macron

Le président de l'Assemblée nationale est un fidèle de la première heure d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron ne compte pas lâcher Richard Ferrand, mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Le président de l'Assemblée nationale "dispose de toute la confiance du président de la République", indique l'Elysée à BFMTV.

Cette affaire avait conduit Richard Ferrand à quitter le gouvernement en juin 2017. À peine nommé ministre de la Cohésion des territoires, il avait été épinglé par Le Canard Enchaîné qui avait révélé qu'en 2011 les Mutuelles de Bretagne, qu'il dirigeait alors, avaient décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. Le président de l'Assemblée nationale conteste toujours toute irrégularité et ne compte pas quitter son poste.

Richard Ferrand est un fidèle de la première heure d'Emmanuel Macron. "Il a toujours été là. Parce que c'était lui, parce que c'était moi. Comme Montaigne et La Boétie, il est là et je sais qu'il sera là", expliquait ainsi à son propos le chef de l’État, cité par Paris Match en juin 2019.

Retrouvez cet article sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi