Malgré l’annulation du défilé Fierté Montréal, des centaines de personnes descendent dans les rues

C'est un des plus grands événements de la communauté LGBTQ+ en Amérique du Nord et depuis deux ans, soit il est annulé, soit il se déroule en formule réduite. Cette fois-ci, ce n'est pas le Covid qui lui a mis des bâtons dans les roues : le défilé de Fierté Montréal n'a pas pu se tenir faute de personnel pour l'encadrer. Malgré la déception, des centaines de membres de la communauté ont quand même déambulé dans les rues.

Avec notre correspondant à Montréal, Alexis Gacon

Il y a bien eu de l'ambiance et des parades disparates dans les rues de Montréal, mais rien à voir avec ce que la ville espérait pour ce retour du défilé Fierté Montréal en formule complète.

Près de 12 000 participants étaient attendus, et 100 000 spectateurs, mais quatre heures avant qu'il ne commence, les organisateurs ont prévenu qu'il n'aurait pas lieu : la direction du défilé explique que c'est un manque de main d'œuvre, que ce soit des employés ou des bénévoles, qui a forcé l'organisation à annuler le défilé. D'après eux, il manquait 80 personnes le matin même pour que l'événement se déroule en toute sécurité.

Bientôt un nouvel événement

« J'avais hâte d'aller marcher avec l'ensemble des Montréalais, Montréalaises et ceux qui viennent nous voir. » Déçue, la maire de Montréal, Valérie Plante, réclame des explications aux organisateurs : « Je ne vous cacherai pas ma surprise et mon mécontentement d'apprendre dans le journal ce matin que ça n'avait pas lieu, à quelques heures du départ. (...) Il semble y avoir eu des décisions qui ont été prises, mais en tout cas, de notre côté, jamais on a été informés. »


Lire la suite sur RFI