Malgré un investissement colossal, le mur de Trump est loin d’être infaillible

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
De nombreux migrants parviennent à franchir le mur frontalier entres les États-Unis et le Mexique, dont le coût des travaux est estimé à plus de 15 milliards de dollars durant le mandat de Donald Trump.
De nombreux migrants parviennent à franchir le mur frontalier entres les États-Unis et le Mexique, dont le coût des travaux est estimé à plus de 15 milliards de dollars durant le mandat de Donald Trump.

C'est un constat accablant pour l'une des mesures phares de la présidence de Donald Trump. Selon un rapport consulté par Business Insider, le mur frontalier qui sépare les États-Unis et le Mexique serait très largement escaladé par des migrants non autorisés à circuler sur le territoire américain. Ironie du sort, c'est à l'aide d'échelles artisanales bon marché qu'ils traversent cet obstacle, dont le coût est estimé à plus de 15 milliards de dollars durant le mandat de l'ancien président américain.

Les responsables de la patrouille frontalière des États-Unis, qui surveillent le mur, trouvent fréquemment des échelles abandonnées le long de certaines parties, principalement au sud du Texas, selon le rapport. « Ces échelles coûtent probablement cinq dollars de matériel et détruisent un mur qui a coûté 12 millions de dollars par kilomètre à cet endroit », déplore Scott Nicol, un activiste résidant au Texas. « Contrairement au mur, ces échelles sont fonctionnelles », ironise-t-il.

À LIRE AUSSIÉtats-Unis et Mexique au bord de la rupture ?

Tandis que plusieurs études ont montré par le passé que le mur frontalier, renforcé par Donald Trump, possédait de nombreuses failles, le rapport s'attarde également sur les moyens utilisés par les fraudeurs pour le franchir. Il souligne notamment que les échelles fabriquées à partir de rebuts de bois sont un dispositif courant utilisé le long du tronçon du mur entre les villes de Granjeno et d'Hidalgo, tandis que les échelles de [...] Lire la suite