Malgré la crise des semi-conducteurs, Stellantis réalise un bénéfice record

Stellantis, le quatrième groupe automobile mondial, vient de publier ce jeudi 28 juillet un bénéfice net de 8 milliards d'euros pour le premier semestre, en progression de 34% sur un an. Dans un marché automobile fortement perturbé par les pénuries de puces électroniques, le groupe né de la fusion entre le Français PSA et l'Italo-Américain Fiat-Chrysler a quand même vu ses ventes baisser de 7% au niveau mondial, ce qui ne l'a pas empêché d'atteindre un niveau de rentabilité exceptionnel.

Stellantis, le groupe aux quatorze marques, né de la fusion de PSA et de Fiat-Chrysler, a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 17%, à 88 milliards d'euros, avec une marge opérationnelle à 14,1%, jamais atteinte auparavant par ces constructeurs.

Stellantis a pourtant vu ses ventes baisser de 7%, avec 2,9 millions de véhicules écoulés au niveau mondial, sur un marché automobile fortement ralenti par les pénuries de puces électroniques. Les ventes ont notamment été touchées par l'effondrement du marché européen, où celles de la nouvelle Peugeot 308, du Fiat Scudo et de la DS4 « sont plus que contrastées par l'impact des pénuries de semi-conducteurs », a précisé Stellantis.

Partout, le groupe a privilégié la production des modèles les plus rentables, dont les véhicules 100% électriques comme la nouvelle Fiat 500 ou la Peugeot e-208. Ceux-ci ont vu leurs ventes bondir de 50%, avec 136 000 unités écoulées.

Stellantis avait déjà enregistré en 2021 d'énormes profits pour sa première année d'existence, avec 13,4 milliards d'euros de bénéfice net. Le groupe entend doubler son chiffre d'affaires (152 milliards d'euros en 2021) d'ici à 2030 en profitant de l'électrification du marché et de gains de productivité.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles