Malgré le confinement, la station d’Ancelle dans les Hautes-Alpes se prépare pour ouvrir en décembre

Plusieurs dizaines d’enneigeurs à installer, des perches à raccrocher à leur téléski et des remontées mécaniques à préparer pour une nouvelle saison. Le travail ne manque pas depuis une quinzaine de jours dans la petite station. Malgré l’annonce d’un nouveau confinement, pas question ici de s’arrêter, le temps est compté si les responsables du domaine veulent être prêts pour l’arrivée des premières neiges, avant celle espèrent-ils, des vacanciers. “Si on a une vague de froid qui arrive fin novembre, il faut qu’on puisse la saisir pour lancer l’enneigement du domaine, étaler la neige de culture et préparer les pistes pour la saison” précise Vincent Boucher, le directeur de la régie des remontées mécaniques. Réservations au point mort Ancelle dispose d’une douzaine de centres de vacances et fonctionne majoritairement avec une clientèle familiale et scolaire. Alors évidemment la petite station du Champsaur risque de souffrir cet hiver. Et devant l’incertitude, les futurs vacanciers ne se bousculent pas. À l’ESF par exemple, les réservations de cours de ski sont en baisse de plus de 40% par rapport à l’an dernier à cette période. Mais pas de quoi entamer le moral des troupes qui restent mobilisées pour une ouverture le 12 décembre. Enfin, si la neige est au rendez-vous... A 1300 mètres, Ancelle fait partie de ces stations de moyenne altitude qui doivent en plus faire face au changement climatique.Montage des agrès sur les téléskis, installation des enneigeurs, débroussaillage sur piste, l'ensemble des équipes de la... Publiée par Ancelle Station été/hiver sur Vendredi 30 octobre 2020