Malgré le 737 MAX, le nombre de morts en avion a été divisé par deux en 2019

Selon l’Aviation Safety Network, l’année passée a été l’une des plus sûres de l’aviation commerciale. 86 incidents ont provoqué la mort de 257 personnes entre janvier et décembre 2019.

Voyager en avion n’a jamais été si sûr. Selon les données de l’Aviation Safety Network (ASN) publié mercredi 1er janvier, l’année 2019 est la troisième la plus sûre depuis le début des vols commerciaux à travers le monde. Vingt accidents ont provoqué la mort de 283 passagers et membres d’équipage l’année dernière. C’est deux fois moins qu’en 2018. Il faut dire que cette année avait été l’une des pires en matière de sécurité aérienne en cinq ans, avec 556 morts en cinq accidents, précise le site Air Journal.

Les données publiées portent sur les vols civils de plus de 14 sièges effectuant des vols commerciaux de passagers ou de fret, hors avions militaires. Si 2019 est une bonne année en matière de sécurité, elle reste de loin de 2017, la meilleure de l’histoire où 44 personnes avaient trouvé la mort dans dix accidents. L’ASN a toutefois souligné que le nombre d’accident mortels enregistrés en 2019 dépassaient la moyenne de ces cinq dernières années.

Un accident mortel pour deux millions de vols

Treize accidents ont concerné des vols de passagers et six des vols de fret. A noter qu’un seul des avions accidentés était exploité par une des compagnies aériennes placées sur la liste noire de l’Union européenne. Il s’agit de celui de la compagnie Busy Bee en RDC. Une véritable progression puisque trois appareils étaient dans cette situation en 2018. Plus de la moitié des accidents sont survenus en Amérique du Nord (11).

L’accident le plus grave est bien entendu le crash du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines, le 10 mars 2019. Avec 157 morts, l’accident a causé plus de victimes que tous les autres drames recensés cette année. Le crash du Superjet 100 d’Aeroflot en Russie, survenu le 5 mai 2019, avait quant à lui provoqué la mort de 41 personnes. Il s’agit des deux accidents les plus importants de l’année, précise la chaîne américaine CNBC. (...)

Cliquez ici pour lire la suite sur Gala

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le boom des arnaques à la chaudière à 1 euro !
Carlos Ghosn : le Liban reçoit une demande d'arrestation, la France ne l'extradera pas s'il revient
Pour l'UFC Que Choisir, il est toujours très difficile de changer de banque
Avec Comet Meetings, fini les séminaires soporifiques
Paris perd 11.000 habitants par an