Malgré leur échec au Bélarus, des migrants irakiens rêvent de repartir

Après trois semaines entre le Bélarus et la Pologne, ces Kurdes sont rentrés en Irak, dans un camp de déplacés Yazidis. Malgré les déconvenues, le froid et la faim, ils attendent de pouvoir repartir.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles