Malawi : quand la "maladie du tabac vert" consume les enfants

Le Malawi est l'un des pays les plus pauvres de la planète. 70% des revenus du pays proviennent du tabac. Ce tabac est le moins cher du monde et est essentiellement cultivé pas des petits producteurs qui travaillent souvent avec leurs enfants. À 15 ans, Joël Kahonga est ramasseur de tabac et il n'aime pas ce travail. "C'est difficile, récolter et puis surtout coudre les feuilles", témoigne le jeune garçon. Le travail ne s'arrête pas aux champs. Après le ramassage, Joël assemble les feuilles. 80 000 enfants travailleraient dans les plantations. Une maladie mal diagnostiquée "L'estomac, la tête...Au travail parfois je ne me sens pas bien alors je vais voir ma mère pour lui dire que j'ai de la fièvre et elle m'emmène à l'hôpital", raconte le ramasseur de 15 ans. Ces symptômes, les experts appellent ça la "maladie du tabac vert". Il s'agit d'une intoxication à la nicotine due au contact prolongé avec le tabac frais. La plupart du temps, la maladie est mal diagnostiquée, car les symptômes sont identiques à ceux du paludisme. Il y a dix ans, une étude a conclu qu'une journée passée dans la plantation équivaut à 50 cigarettes en termes de nicotine.