Comment Malakoff Humanis utilise les données de ses assurés pour lutter contre l'absentéisme

1 / 2

Comment Malakoff Humanis utilise les données de ses assurés pour lutter contre l'absentéisme

Lutter contre l'absentéisme au travail, c'est l'un des grands enjeux actuels, au sein de nombreuses entreprises. Le taux d'absentéisme a ainsi progressé de 16% ces cinq dernières années pour s'établir à 3,75%, selon une étude de Gras Savoye Willis Towers Watson, publiée en août dernier. Stress, démotivation, poids de l'environnement familial sont les raisons avancées pour expliquer cette tendance qui touche toutes les tranches d'âge, mais plus particulièrement celle des 30-49 ans.

"On est en train de vivre une mutation au sein du monde du travail" avec "l'apparition de l'intelligence artificielle" et du "digital", explique Thomas Saunier, le patron du groupe de protection santé groupe de protection Malakoff Humanis, ce mercredi sur le plateau de Good Morning Business. Sans compter le "mode de management" qui évolue et les phénomènes d'allongement de la vie professionnelle qui fragilisent certains employés.  "Un salarié sur deux est en situation de fragilité (maladie grave, handicap, situation d’aidant, endettement financier…) soit pour des raisons personnelles soit pour des raisons professionnelles" souligne Thomas Saunier.

Une "utilisation de la data massive"

Face à ce constat, le nouveau groupe (Malakoff Médéric et Humanis ont fusionné il y a un an) propose aux entreprises son "diagnostic du capital humain", censé évaluer la situation et proposer des solutions pour chaque entreprise. Car si la situation est compliquée pour les...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi