La Malaisie songe à interdire le tabac aux jeunes nés après 2005

Les parlementaires malaisiens étudient un projet de loi ambitieux : interdire la vente de tabac et de cigarettes électroniques aux personnes nées en 2005 ou après. Pour ses opposants, une telle interdiction générationnelle serait difficile à mettre en pratique et contraire à la liberté de chacun, quand ses défenseurs, eux, sortent leur calculette pour démontrer le coût du tabagisme dans de nombreux domaines de la société malaisienne.

Avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux

En février dernier, devant un institut national du cancer des plus enthousiastes face à son projet de loi, le ministre de la Santé malaisien Khairy Jamaluddin ne se reposait pas pour autant sur ses lauriers et annonçait une bataille qui serait sans doute difficile : « l’opposition que nous devrons affronter est énorme, le lobby du tabac est bien organisé, fortuné, il nous dira que cela va profiter au marché noir, que l’application d’une telle loi sera difficile. Il vous dira que les gens ont la liberté de choisir. Bien sûr, nous avons déjà des défis dans l’application des lois sur le tabac, bien sûr, il y a de la contrebande, mais cela ne doit pas servir d’excuse pour continuer à vendre une substance aussi cancérigène à nos jeunes. »

Trois milliards d’euros, le coût des maladies liées au tabagisme


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles