Malaisie: le bilan des inondations atteint 27 morts

·2 min de lecture

Le bilan des inondations en Malaisie, les pires depuis plusieurs années, a été porté à 27 morts mercredi 22 décembre 2021, alors que les habitants commencent à revenir pour constater les dégâts causés par la catastrophe et nettoyer.

Le bilan des inondations en Malaisie, les pires depuis plusieurs années, a été porté à 27 morts mercredi, alors que les habitants commencent à revenir pour constater les dégâts causés par la catastrophe et nettoyer. Des pluies torrentielles pendant le week-end ont provoqué des inondations dans plusieurs villes et villages du pays d'Asie du Sud-Est, coupant les principaux axes routiers, et forçant l'évacuation de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Des dizaines de milliers de personnes évacuées

Selangor, l'État le plus riche et le plus densément peuplé du pays, qui entoure la capitale Kuala Lumpur, est l'une des régions les plus touchées. De nombreux résidents de la capitale de cet Etat, Shah Alam, ont été pris au piège dans leur logement pendant plusieurs jours avec peu à manger avant d'être évacués en bateau au cours d'une opération chaotique. "Nous avons tout perdu, nos voitures, notre maison. Tout est perdu", explique Chan Yung, qui a été évacué de Shah Alam.

Inondations en Malaisie (AFP - John SAEKI)
Inondations en Malaisie (AFP - John SAEKI)

Inondations en Malaisie. Crédits : AFP - John SAEKI

"Nous espérons que le gouvernement va nous venir en aide", dit-il à l'AFP. Le nombre de morts est passé à 27 : 20 victimes retrouvées dans l'Etat de Selangor et 7 dans celui de Pahang (Est), selon l'agence d'informations malaisienne Bernama, mais ce bilan pourrait encore augmenter. Le leader de l'opposition Anwar Ibrahim a appelé à l'ouverture d'une enquête sur la gestion de l'inondation par le gouvernement, largement critiquée. Une mauvaise coordination entre les agences du gouvernement et un déploiement tardif de l'armée "ont transformé une catastrophe naturelle en une catastrophe humaine, de gouvernance", a-t-il souligné.

Les pires inondations depuis 2014

Le Premier ministre malaisien Ismail Sabri Yaakob a admis des "faiblesses" dans la réponse du gouvernement, mais a promis des progrès à l'avenir.

Une rue inondée à Shah Alam, après des pluies torrentielles, le 21 décembre 2021 en Malaisie (AFP - Arif KARTONO)
Une rue inondée à Shah Alam, après des pluies torrentielles, le 21 décembre 2021 en Malaisie (AFP - Arif KARTONO)

Une rue inondée à Shah Alam, après des pluies torrentielles, le 21 décembre 2021 en Malaisie. Crédits : AFP - Arif KARTONO

Quelque 65.000 personnes[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles