Malaise des jeunes : comment reconnaître les troubles anxieux et y remédier ?

·1 min de lecture

Environ 40% des 18-24 ans présentent un trouble anxieux généralisé. Voici l'un des constats alarmants d'une enquête Ipsos pour FondaMental, fondation scientifique spécialisée dans le domaine des maladies mentales. Restrictions sanitaires et sociales, inquiétudes sur l'avenir en raison de la crise économique : la situation de la jeunesse se précarise et sa santé mentale se détériore. Stéphany Orain-Pélissolo, psychologue clinicienne, donne des clés sur Europe 1 pour détecter les troubles et mieux accompagner la détresse des jeunes afin d'éviter un "effet ricochet".

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 10 février

"On est dans une situation inédite qui entraîne un stress chronique. Il va se transformer petit à petit en trouble de l'anxiété généralisé, avec une inquiétude permanente pour l'avenir, pour sa santé, pour la santé de ses proches, au niveau financier... Et petit à petit, cette anxiété généralisée peut entraîner la dépression", détaille la psychologue. Privés de toutes les ressources habituelles pour aller mieux - lien social, fête, concert, sport, cinéma - les jeunes sont de plus en plus nombreux à ressentir un mal-être. Toujours selon l'enquête Ipsos, 20% des sondés sont déprimés et deux jeunes sur trois estiment que la crise aura des conséquences sur leur santé mentale. 

Comment repérer les signes de troubles anxieux

Ces troubles anxieux peuvent avoir des conséquences physiques tels que des troubles du sommeil ou encore des t...


Lire la suite sur Europe1