Maladies liées au vapotage : l’enquête progresse et accuse la vitamine E

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Nouvelle étape dans la compréhension des maladies liées au vapotage. Les autorités de santé américaines ont annoncé le 8 novembre 2019 avoir très probablement percé le mystère des maladies pulmonaires qui ont touché plus de 2.000 vapoteurs américains et causé 39 décès : une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

A lire aussi : Le Vrai du Faux : la cigarette électronique est-elle dangereuse ?

De l’acétate de vitamine E dans les fluides pulmonaires

Les enquêteurs avaient déjà pointé du doigt cette huile comme responsable possible de cette épidémie, mais sont confortés dans leurs certitudes par sa découverte chez 29 patients dont les fluides pulmonaires ont été analysés par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). "C'est la première fois que nous détectons une substance chimique potentiellement préoccupante dans des échantillons biologiques de patients présentant ces lésions pulmonaires" notent les CDC dans un communiqué.

Mieux, "ces analyses apportent la preuve directe que l'acétate de vitamine E est le principal responsable de lésions dans les poumons", a assuré à l’AFP Anne Schuchat, directrice adjointe des CDC. Elle précise aussi qu'"aucune autre toxine potentielle n'avait pour l'instant été détectée dans les analyses".

La vitamine E est normalement inoffensive. Elle est commercialisée sous forme de gélule à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi