Maladie de Lyme : dernière ligne droite pour le seul vaccin à l'étude

Un seul vaccin contre la maladie de Lyme est actuellement à l'étude. Élaboré par Valneva et Pfizer, VLA15 s'apprête à être testé lors de la phase 3 des essais cliniques sur 6.000 volontaires, à partir de 5 ans, originaires des États-Unis et de toute l'Europe (50 sites participants au total). L'objectif est de tester l'efficacité et l'innocuité de VLA15 en comparaison avec un placebo.

Les volontaires recevront trois doses de VLA15, dosé à 180 µg, ou un placebo à 0, 2 et 9 mois. À la suite de cette première série d'immunisation, une dose de rappel sera administrée 12 mois après la dernière. Pour attester l'efficacité du vaccin VLA15, les médecins suivront l'apparition de la maladie de Lyme chez les personnes vaccinées et non-vaccinées.

Une tique en plein repas sanguin. © shishiga, Adobe Stock
Une tique en plein repas sanguin. © shishiga, Adobe Stock

Maladie de Lyme : plus de 14 % de la population mondiale l'aurait déjà contractée, selon une vaste étude

Des résultats prévus fin 2024

La maladie de Lyme est causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, transmise par les tiques du genre Ixodes. Le vaccin VLA15 est un vaccin multivalent à sous-unités protéiques, c'est-à-dire qu'il ne contient aucun agent infectieux mais des protéines exprimées par celui-ci synthétisées en laboratoire. VLA15 permet de former une immunité spécifique à la protéine OspA, présente à la surface de Borrelia burgdorferi, qui la neutralise. Sans elle, la bactérie ne peut pas se transmettre de la tique à l'être humain lors de la piqûre. Valneva et Pfizer espèrent obtenir les résultats finaux de cet essai clinique en décembre 2024.

La maladie de Lyme touche plus de 100.000 personnes par an en Europe et 400.000 aux États-Unis. Selon une étude récente, les cas ont explosé de 375 % dans les régions rurales américaines et de 65 % dans les régions urbaines ces 15 dernières années.

Attention, les tiques reviennent : en forêt mais aussi dans les jardins !

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura