Maladie de Lyme : plus de 14 % de la population mondiale l'aurait déjà contractée, selon une vaste étude

Maladie de Lyme : plus de 14 % de la population mondiale l'aurait déjà contractée, selon une vaste étude

Les tiques sont en augmentation partout dans le monde depuis une douzaine d'années. Une méta-analyse a permis de fournir une estimation globale de l'épidémiologie de l'infection à Borrelia burgdorferi (Bb) chez l'humain et d'affiner les connaissances sur les facteurs de risques. Trois régions sur la Planète sont particulièrement touchées et elles concernent l'hémisphère Nord.

Plus de 14 % de la population mondiale a eu la maladie de Lyme, la maladie transmise par les tiques la plus courante, selon une méta-analyse, qui compile les études sur le sujet. La borréliose de Lyme, ou maladie de Lyme, est une maladie infectieuse due à une bactérie du complexe Borrelia burgdorferi sensu lato transmise à l'être humain par piqures de tiques infectées.

Les secrets de la maladie de Lyme, avec le professeur Benoît Jaulhac

Selon la compilation publiée mardi dans la revue BMJ Global Health, l'Europe centrale présente le taux d'infection le plus élevé avec 20%. Et les hommes de plus de 50 ans vivant dans les zones rurales sont les plus à risque. Pour montrer à quel point la maladie de Lyme est courante dans le monde, les chercheurs ont identifié 137 études éligibles — sur 4.196 possibles — et ont regroupé les données de 89 d'entre elles. Chez 14,5 % des quelque 160.000 participants au total, des anticorps dirigés contre la bactérie Borrelia burgdorferi (Bb) ont été trouvés dans le sang. « Il s'agit de l'examen systématique le plus complet et le plus à jour de la séroprévalence mondiale de Bb », indique l'étude.

Après l'Europe centrale, les régions avec les taux d'anticorps les plus élevés sont l'Asie de l'Est avec 15,9 %, l'Europe de l'Ouest avec 13,5 % et l'Europe de l'Est avec 10,4 %. Les Caraïbes présentent, quant à elles, le taux le plus bas, avec seulement 2 %.

Il est recommandé de se promener en forêt avec des vêtements couvrants. Mais attention, les tiques sont aussi présentes dans les jardins. © Gabort, Adobe Stock
Il est recommandé de se promener en forêt avec des vêtements couvrants. Mais attention, les tiques sont aussi présentes dans les jardins. © Gabort, Adobe Stock

Pourquoi autant de tiques ?

Des recherches antérieures avaient montré que la prévalence des maladies transmises par les tiques avait doublé au cours des 12 dernières années. Cette augmentation s'explique par des étés plus longs et plus secs en raison du changement climatique, la migration d'animaux, et des « contacts de plus en plus fréquents avec les animaux de compagnie », selon l'étude. Les agriculteurs et autres travailleurs qui interagissent régulièrement avec des...

> Lire la suite sur Futura

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, la maladie de Lyme est un véritable danger"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles