Maladie de Dupuytren : le traitement actuel

DR

Handicapante, cette pathologie se caractérise par une rétraction des doigts. Il est possible d'en supprimer plus ou moins durablement les effets.

Paris Match. Comment se définit-elle ?
Dr Caroline Leclercq. Il s’agit d’une atteinte chronique des mains, unie ou bilatérale, décrite en 1831 par un chirurgien français, le baron Dupuytren. Elle entraîne une rétraction des doigts, qui se plient vers la paume. La maladie débute par des boules, palpables sous la peau, appelées nodules. Ceux-ci précèdent la formation de cordes, dénommées brides, qui tirent les doigts en flexion et empêchent leur ouverture. Les trois derniers doigts de la main sont le plus souvent touchés, mais tous peuvent l’être. L’évolution est capricieuse, stable pendant de nombreuses années ou lentement progressive ou encore s’aggravant en quelques mois pour aboutir à des doigts en crochets. Le “Dupuytren” n’est pas douloureux, sauf parfois, lors de poussées. Il est avant tout inesthétique et handicapant. La personne ne peut plus poser sa main à plat sur un plan dur, ni saisir facilement des objets dans sa poche ou enfiler des gants. Le diagnostic est clinique. Les tendons, les nerfs et les vaisseaux sont sains. En revanche, l’aponévrose palmaire (de la paume de la main), située juste sous la peau, où elle forme un capitonnage recouvrant les muscles de la main et des doigts, est anormalement épaissie car colonisée par des cellules d’origine musculaire (myofibroblastes), qui induisent une fibrose locale à effet rétractile. Ce type d’aponévrose existe aussi à la plante des pieds, où le même processus peut survenir et s’associer au Dupuytren.

"

Rare avant 30 ans, elle touche plus précocement et plus souvent l'homme, autour de 50-55 ans, que la femme

"

Qui touche-t-elle ?
Environ 8,5 % de la population mondiale est concernée et elle serait plus fréquente dans les populations de type nordique. Elle est(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles