Maladie de Crohn : les aliments ultra-transformés favoriseraient son apparition

·2 min de lecture
Les aliments ultra-transformés contiennent de nombreux additifs

Une consommation régulière d'aliments ultra-transformés est associée à un risque plus élevé de maladie inflammatoire de l'intestin, telle que la maladie de Crohn.

Plats préparés, biscuits, charcuterie, boissons sucrées…Tous ces aliments ultra-transformés qui contiennent des additifs pour augmenter leur durée de conservation ou pour rehausser leur saveur ne sont pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé. Une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) en apporte une preuve de plus.

Les chercheurs ont passé au crible les données de 116 087 adultes âgés de 35 à 70 ans vivant dans 21 pays différents. Les participants ont documenté leur régime alimentaire entre 2003 et 2016. Au total, 467 d’entre eux ont développé des complications, dont 377 correspondaient à une colite ulcéreuse et 90 à une maladie de Crohn.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, manger trop vite est une véritable catastrophe"

Des risques dès que la consommation est quotidienne

Selon les conclusions de l’étude, une seule collation d’aliment ultra-transformé par jour peut augmenter de 67% le risque de développer une maladie inflammatoire de l'intestin. En manger cinq fois par jour augmente le risque de 82% de contracter une maladie inflammatoire de l'intestin par rapport à ceux qui ont une alimentation saine et équilibrée.

En revanche, la consommation de viande blanche, de viande rouge, de produits laitiers, d'amidon et de fruits, légumes et légumineuses n’est pas associé à une maladie inflammatoire chronique de l'intestin. Les chercheurs expliquent donc que ce n'est peut-être pas l'aliment lui-même qui confère un risque, mais plutôt "la façon dont les aliments sont transformés ou ultra-transformés".

"Des études supplémentaires sont nécessaires pour identifier les facteurs de risque parmi les aliments transformés qui pourraient être responsables des associations observées dans notre étude", concluent-ils.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles