Maladie de Buerger : causes, symptômes, évolution, traitement

La maladie de Buerger concerne 1 à 5 cas sur 10 000 individus, d’après Orphanet, le portail des maladies rares. Il s’agit essentiellement d’hommes fumeurs d’âge moyen. Chez eux, on observe une inflammation, et éventuellement une obstruction, des veines et artères de petits et moyens diamètres situés au niveau des membres inférieurs et/ou supérieurs. Les causes de la maladie de Buerger ne sont pas bien appréhendées, et le seul traitement réellement efficace consiste en l’arrêt total de la consommation de tabac.

La maladie de Buerger est une pathologie rare, sévère et mal comprise. À ce jour, ses causes précises restent inconnues. Seul l’arrêt de la consommation de tabac permet aux patients de voir leur maladie se stabiliser. Aujourd’hui, la pathologie affecte essentiellement les hommes d’âge moyen (avant 45 ans) et fumeurs. Le tabac a clairement un lien direct avec l’apparition et l’aggravation de la maladie.

Les patients touchés par la maladie de Buerger présentent une inflammation au niveau des vaisseaux sanguins (veines et artères) de petit et de moyen calibre, situés au niveau de leurs bras et/ou de leurs jambes. Ces vaisseaux peuvent finir par se boucher et les patients vont souffrir d’un défaut d’irrigation artérielle de leurs membres (ischémie). Peuvent s’ensuivre :

À terme, les médecins peuvent être contraints de procéder à une amputation d’un orteil, d’un doigt ou d’une partie d’un pied ou d’une main. Les patients peuvent voir la maladie évoluer par poussées, et souffrir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite