En mal de devises, la Syrie arrête d’importer des smartphones !

·1 min de lecture

Mauvaise nouvelle pour les Syriens. Rationnant ses devises pour les consacrer aux importations de biens jugés essentiels, Damas a suspendu "jusqu'à nouvel ordre" les importations de téléphones portables, annonce le ministère de l'Economie de la Syrie, rapporte le quotidien al-Watan. Ravagée par la guerre déclenchée en 2011, l'économie syrienne pâtit aussi des sanctions occidentales et des effets de la crise financière au Liban voisin. Damas peine à sécuriser les dollars nécessaires à ses importations, tandis que la monnaie nationale connaît une dépréciation inédite.

Dans une circulaire, le ministère demande à ses administrations dans les provinces "de ne pas accepter les demandes d'importations concernant les téléphones portables, ni de donner de nouvelles licences d'importations", rapporte le quotidien pro-régime Al-Watan. L'initiative s'inscrit dans le cadre "d'une série de mesures" visant à stopper l'effondrement de la livre, notamment "l'arrêt des importations de produits considérés comme secondaires", précise une source financière interrogée par Al-Watan.

>> A lire aussi - Forex : qu’est-ce que c’est ? Pourquoi investir ?

Par ailleurs, les autorités se sont assurées "de la disponibilité" en quantité suffisante de portables sur le marché, précise dans un communiqué l'Autorité de régulation des Télécommunications, soulignant que l'objectif est de "donner la priorité aux importations des produits de base". Si le taux de change officiel est de 1.256 livres syriennes pour un dollar, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les étonnants appels reçus par la gendarmerie des Côtes d’Armor
La plus grande peinture du monde vendue aux enchères à Dubaï
L’Allemagne va lever une dette record en 2021
Chine : à Pékin, la vaccination récompensée par des coupons de supermarché
Joe Biden somme la Turquie de renoncer au système de défense antimissile acheté à la Russie