Mal acquis. Une loterie nationale au Mexique, une maison d’El Chapo à gagner

·1 min de lecture

Les propriétés de narcotrafiquants et de fonctionnaires corrompus, réquisitionnées par l’État, seront “restitués au peuple” à l’occasion d’une loterie nationale organisée en septembre prochain. Parmi les lots : une maison ayant appartenu à Joaquín “El Chapo” Guzmán et une loge dans le stade Azteca de Mexico, acquise en 1984 au nom du gouvernement.

Après la loterie “rocambolesque” et avortée de son avion présidentiel, le chef d’État mexicain Andrés Manuel López Obrador “double la mise”, constate El País Mexico. Le 15 septembre prochain, jour de fête nationale au Mexique, le président connu sous le sigle AMLO organisera une grande loterie nationale pour “restituer au peuple ce qu’on lui a volé”, comme le clame le nom de l’institut qu’il a lui-même rebaptisé Instituto para Devolverle al Pueblo lo Robado (INDEP).

Cette structure chargée de revendre aux enchères les biens des criminels réquisitionnés va mettre en jeu l’équivalent de 10,5 millions d’euros en biens mal acquis ou financés par des activités illégales. Un nouveau geste symbolique dans la croisade d’AMLO contre la corruption et le trafic dans le pays.

À lire aussi: États-Unis. El Chapo condamné à perpétuité, la fin d’une terrible carrière criminelle

Dix euros pour “vivre dans un chapitre de la série Narcos”

Entre autres lots remarquables, El País Mexico mentionne une maison de ciment, au toit plat, peinte en blanc, d’aspect pourtant anodin dans le paysage urbain mexicain, mais “dont la valeur se cache dans la baignoire”. Le 16 février 2014, l’armée

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles