Vous avez du mal à faire un choix ? Vous souffrez peut-être de "FOBO" !

C'est peut-être une peur que vous ressentez à la veille du second tour des législatives de ce dimanche 7 juillet. La prise de décision peut parfois être une véritable source d'angoisse, à laquelle les Anglais ont donné un nom : "FOBO". Cet acronyme signifie en fait "Fear Of Better Options", littéralement la peur d'une meilleure option et de potentiellement passer à côté en faisant un choix différent...

Le terme qui désigne ce phénomène a été inventé par Patrick McGinnis, à qui l'on doit également le mot "FOMO", qui renvoie, de son côté, à la peur de rater quelque chose. En sciences comportementales, on parle de "maximisation". Or, selon une étude de chercheurs américains, les "Maximisers" auraient tendance à prendre de meilleures décisions, rapporte L'ADN. Même si la décision prise se révèle la meilleure, ils ont toutefois du mal à oublier les différentes options qui s'offraient à eux au départ. "Les Maximisers sont plus à même d'éprouver des regrets et des émotions négatives à cause de la comparaison avec les choix qu'ils n'ont pas sélectionnés", détaille Ellen Peters, psychologue et professeure à l'Ohio State University.

Les "Satisficers", eux, ne sont pas désespérément à la recherche de la meilleure option et sont capables de se satisfaire de leurs choix. Une capacité qui leur permet de prendre des décisions plus rapides !

La FOBO peut se manifester sous plusieurs formes : face à des décisions mineures comme choisir un film à aller voir au cinéma ou encore quel menu adopter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé des femmes : de nombreuses idées reçues persistent encore !
Quels sont les inconvénients du yoga ?
Quelle est la fonction du nerf vague ?
La gratitude aide à arrêter de fumer, d’après une étude d'Harvard
Classer les enfants en fonction de leur "âge relatif" en classe : en quoi cela consiste ?