La malédiction de la Vologne (France 3) : Murielle Bolle, témoin clé de l'affaire Grégory, elle a décidé de parler

Témoin clé de l'affaire Grégory, Murielle Boll, 49 ans, accorde des interviews au compte-gouttes, à "Sept à huit" d'abord, puis à Pierre Hurel, pour le dernier volet de sa série doc sur France 3, "La malédiction de la Vologne", mercredi 5 et jeudi 6 décembre, 21h00.

Elle vit toujours dans les Vosges. À 49 ans, Murielle Bolle n'a plus grand-chose de la "rouquine" qui a fait basculer l'affaire Grégory en déclarant lors de sa garde à vue de novembre 1984 avoir vu son beau-frère Bernard Laroche enlever l'enfant. Sa rétractation quelques jours plus tard n'empêchera pas Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, d'abattre Bernard Laroche d'un coup de fusil en mars 1985. Plus de trente ans après, devenue mère puis grand-mère, Murielle n'a jamais tourné la page. Chaque soubresaut judiciaire ravive sa culpabilité : celle d'avoir causé la mort de Bernard Laroche.

Mise en examen en juin 2017 pour "enlèvement suivi de mort", elle a connu trente-huit jours de détention dont elle est sortie meurtrie mais libre: en mai 2018, sa mise en examen a été annulée pour vice de forme... C'est là que Murielle, qui n'avait pas pris la parole dans les médias depuis 1993, a décidé de sortir de son silence en racontant "sa vérité" dans un livre ("

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

La révolte des innocents : l'histoire vraie qui a inspiré ce téléfilm sur l'orphelinat de l'horreur
Warcraft : Le Commencement, TMC : quand le jeu video peut rendre accro
INTERVIEW. Dominique Rizet: '' Mon réseau, j'ai passé ma vie à le construire ''
Spotlight, France 3 : Scandale pédophile à Boston
Malabar Princess : l'histoire vraie qui a inspiré le film