La "malédiction" du Téléthon, de nouveau éclipsé par l'actualité

Solenne Le Hen

Le traditionnel rendez-vous caritatif en faveur de la recherche sur les maladies rares aura lieu vendredi et samedi, en pleine grève contre la réforme des retraites. Une nouvelle fois, le Téléthon est bousculé par les événements.

On pourrait presque parler de "malédiction" du Téléthon. La 33e édition de l'événement caritatif, dont franceinfo est partenaire, a lieu les vendredi 6 et samedi 7 décembre. Le numéro à appeler pour les promesses de dons, le 36 37, est connu de tous, et pourtant de moins en moins de Français le composent pour donner de l'argent en faveur de la recherche sur les maladies rares.

La collecte finale s'était élevée en 2018 à 85,8 millions d'euros, contre plus de 89 millions d'euros lors de l'édition précédente. Et encore une fois, le Téléthon tombe en plein milieu du conflit social sur les retraites. La faute à pas de chance : c'est la quatrième année consécutive que le traditionnel rendez-vous caritatif est éclipsé, voire complètement court-circuité par une actualité d'envergure.

2018 : la mobilisation des "gilets jaunes"

L'an dernier, le Téléthon a lieu le vendredi 7 et le samedi 8 décembre, et une actualité écrase alors toutes les autres : le mouvement des "gilets jaunes". L'Arc de Triomphe a été dégradé une semaine plus tôt à Paris. Le plateau du Téléthon de France Télévisions, place de la Concorde, doit être démonté à la dernière minute.

"Pour des raisons de sécurité, France Télévisions assurera les 30 heures du Téléthon en direct des studios de France Télévisions en région parisienne", explique le groupe audiovisuel. Des dizaines de manifestations pour récolter des fonds sont alors (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi