La Malédiction de Provins (France 3) Anne Caillon : "Quelle joie de retrouver Thierry Neuvic !"

·1 min de lecture

Dix-huit ans après vos débuts, dans la série Tel père, telle flic, vous ressortez votre insigne de policière. Contente de renfiler l’uniforme ?

Anne Caillon : Ça reste amusant, même si, entre-temps, j’ai interprété d’autres flics à l’écran. Notamment dans la série Falco (de 2014 à 2016, ndlr), où je suis montée en grade en incarnant le commissaire Cécile Perregi. Ce soir, dans La Malédiction de Provins, nous sommes plutôt dans une comédie sentimentale. La fonction a moins d’importance !

Vous retrouvez également votre partenaire de l’époque, Thierry Neuvic, qui incarnait alors votre amoureux…

Quelle joie de retrouver Thierry ! Nous n’avions pas eu l’occasion de retravailler ensemble depuis. C’est complètement fou ! D’autant plus que l’on habite le même quartier et que nous sommes devenus amis. C’était chouette de jouer ensemble dans ce téléfilm !

À lire également

Coup de foudre à Saint-Pétersbourg (TF1 Séries Films) Thierry Neuvic : "J’ai eu une formation accélérée de russe"

Et de jouer d’anciens amants, cette fois…

En effet. Karine Demarle a quitté son ex-mari, le capitaine de police Patrick Robin (Thierry Neuvic), suite à s... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi