Maitre Gims demande aux musulmans de plus fêter la nouvelle année : "Restons sur nos valeurs"

·1 min de lecture

Les traditionnels messages de 'Bonne année' réjouissent généralement ceux qui les reçoivent. Mais ce n’est visiblement pas le cas de Maître Gims qui a poussé un gros coup de gueule samedi sur Instagram. L’interprète de Bella a pris la parole en vidéo pour demander à ses fans d’arrêter de lui souhaiter la bonne année car ce n’est pas, affirme-t-il, en accord avec sa religion. Dans le calendrier islamique, qui s’appuie sur les cycles de lune et où les mois sont moins longs, le 31 décembre n'est pas la traditionnelle date de nouvel an (elle change tous les ans).

« S’il vous plaît, avec les ‘Bonne année’, ‘Nouvel an’, laissez-moi avec ça, pardon. Vous savez bien que je ne suis pas comme ça, je n’ai jamais répondu à ça mais vous continuez à m’envoyer des ‘Bonne année’ tout le mois de janvier et de février. En plus les ‘muslims’ (musulmans, ndlr), on a la même conviction, arrêtez avec ça. C’est des musulmans, la plupart, qui m’envoient ça. Mes frères on ne fête pas ça, est-ce que les compagnons (du prophète, ndlr) ont fêté le nouvel an ? Non, les gars s’il vous plait, arrêtez », a-t-il ainsi affirmé.

À lire également

"C'est tellement dur de faire les bons choix" : Gims confie ses doutes sur la suite de sa carrière</... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles