MAISONS DE L'HORREUR. John Wayne Gacy : sous le plancher du "clown tueur", six ans d'abominations

En 2019, la maison du tueur John Wayne Gacy a été mise en vente. Les nouveaux propriétaires ont déboursé pas moins de 395.000 dollars pour l'acheter. Mais quelle maison ! En effet, durant six ans, à cet endroit, se sont déroulés des faits abominables. En 1979, la demeure qui appartenait au Clown Tueur est détruite. C'est à ce moment-là que l'on découvre le corps de ses victimes enterrés. 29 des 33 victimes, des garçons et des jeunes hommes, sont découvertes, sous la structure de la maison. "Pour chacun de ses crimes, il utilisait à chaque fois le même mode opératoire. Il faisait venir ses victimes chez lui, par la force ou la tromperie, en leur proposant du travail, de la drogue, de l'alcool ou de l'argent. Il les tuait ensuite", explique Paris Match.

Les meurtres du Clown Tueur étaient tout aussi abominables les uns que les autres. Mais pourquoi un tel surnom ? "A cause de son implication dans de nombreuses œuvres de charité organisées pour les enfants durant lesquelles il se déguisait en «Pogo le Clown», ont eu lieu entre 1972 et 1978". C'est en 2017 que l'une de ses dernières victimes a été identifiée. Il s'agissait de James Byron, un adolescent âgé de 16 ans seulement. Une découverte possible grâce aux analyses ADN.

Six victimes restent encore à identifier

Cette découverte avait alors mis des années à être résolue, puisque le jeune homme avait fugué de chez lui, dans le Minnesota, afin de fuir son père alcoolique. "Selon CNN James (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Moselle : il tente de porter secours à ses parents accidentés, pour le plus grand malheur de la famille
TÉMOIGNAGE J'ai changé les prénoms de mes deux enfants adoptés
Des enfants au menu de leur repas de mariage ! L'incroyable bourde d'un couple
TÉMOIGNAGE On pense que j'ai le même âge que mes filles mais je suis déjà grand-mère
"Je ne pouvais plus dormir..." : des séances d'épilation tournent mal pour une dizaine de femmes