Maison téléphone E.T. : les astrophysiciens ne cherchent plus du tout la vie extra-terrestre là où on la cherchait avant

Francis Rocard

Un groupe de scientifiques a remis à l'Académie Nationale des Sciences américaine un rapport sur la stratégie future de recherche de vie extraterrestre. Et les conclusions poussent à regarder beaucoup plus près que prévu : à savoir sur notre propre planète. La Terre étant le seul endroit connu à abriter la vie, elle définit la base de nos critères de recherches.

Atlantico : En quoi la communauté scientifique a-t-elle fait évoluer ses critères de recherche sur la vie extraterrestre ?

 

 

Francis Rocard : L'évolution récente dans les deux dernières décennies montrent essentiellement un nouvel intérêt pour les lunes glacées du Système solaire sous lesquelles il y a un océan d'eau liquide : Europe mais aussi Ganymède (tous deux satellites de Jupiter). On se rend compte que pratiquement toutes les lunes glacées, à un moment ou à un autre de leur vie, ont eu un océan liquide sous la glace mais beaucoup d'entre elles ont vu leur océan geler. On pense d'ailleurs que les grandes fissures de Charon (satellite de Pluton) résultent de ce phénomène. 

 

Les lunes qui par contre subissent un effet de marée puissant venant de leur planète mère, que ce soit Saturne pour sa lune Titan ou Jupiter pour Europe et Ganymède, arrivent à conserver leur océan d'eau liquide sous la glace et partout où il y a de l'eau liquide dans l'univers, on se pose la question de savoir si la vie existe. Nous sommes de plus en plus convaincus qu'il y a de l'eau liquide sous Europe, il y en a sous Encelade (Saturne), qu'il y en a sous Ganymède. C'est de là que vient ce regain d'intérêt pour ces lunes. 

 

En parallèle, nous avons l'exploration de Mars qui n'est pas achevée et où la problématique est toujours d'actualité. Je dis souvent que l'on pourra apporter une réponse un tant soit peu définitive à la vie sur Mars le jour où l'on rapportera des échantillons, dans la mesure où ce seront les « bons » (...) lire la suite sur Atlantico


La question de la vie extraterrestre, un moyen comme un autre de nous confronter à nos angoisses et nos faiblesses
Extraterrestres : la gravité les empêcherait de quitter leur planète ; Après l'ISS, une Station spatiale internationale près de la Lune ?
Un homme prétend revenir du futur pour prévenir de l'arrivée imminente d'extraterrestres