"Maison de l'horreur" dans le Nord: la stupéfaction des voisins et de l'entourage

Le 30 août, la police découvre qu'une fratrie de dix enfants de Noyelles-sous-Lens vivent maltraités par leurs parents. Ces derniers font désormais l'objet d'un contrôle judiciaire, et les enfants, d'un placement provisoire.