Maison de l'horreur dans le Pas-de-Calais : "scènes de sexe, coups de bâton", le témoignage glaçant d'un des enfants

Depuis quelques jours, c'est une histoire qui fait froid dans le dos qui est au centre de l'actualité. Deux parents de 40 et 44 ans ont été interpellés après la découverte de leurs dix enfants maltraités dans leur maison de Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais). Tout a débuté lorsque Bryan a été mis à la porte par son père. Il s'est immédiatement rendu au commissariat afin de porter plainte contre ses parents et de dénoncer les violences physiques et verbales dont il a fait l'objet, ainsi que ses frères et sœurs. Un signalement pris très au sérieux qui a débouché sur une histoire traumatisante. Sur l'antenne de BFMTV ce mardi 6 septembre, Bryan a accepté de témoigner et il a raconté le calvaire dans lequel il a vécu durant plusieurs années. "Maison de l'horreur, le mot est trop faible", a-t-il d'abord affirmé avant d'ajouter : "J'ai vu beaucoup de choses et vécu beaucoup de choses dans ce foyer". Bouleversé, il a ensuite précisé que, selon lui, il n'y a "aucune famille à ma connaissance qui à ce fonctionnement-là, avec autant de violences physiques et verbales". Loin de cet enfer, tous ses frères et sœurs ont été placés mais Bryan affirme qu'ils ne "vont pas bien". Ce qu'il souhaite aujourd'hui ? "Leur donner tout l'amour qu'ils méritent. On ne tombera pas et on se relèvera comme on l'a fait pour tous les coups qu'ont donnés nos parents", a-t-il conclu.

Face caméra, Bryan se souvient d'une bagarre qui a éclaté au domicile durant laquelle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Parents suspects et coquette récompense : la disparition d'une fillette reste un mystère
Maison de l'horreur dans le Pas-de-Calais : "j'aurais voulu qu'ils aillent en prison", un des enfants rescapés fond en larmes
Ille-et-Vilaine : un adolescent retrouvé mort dans des circonstances troubles
Disparition d'Amélie Gervais : la police lance un appel à témoins pour retrouver une Mosellane de 39 ans
TÉMOIGNAGE À 41 ans j'essaie d'avoir un enfant avec mon mari de 74 ans