La mairie de Strasbourg en lutte contre les tortues exotiques

Les tortues des parcs strasbourgeois ont été abandonnées. (illustration)
Les tortues des parcs strasbourgeois ont été abandonnées. (illustration)

Originaires d?Amérique du Nord ou d?Asie, elles risquent de proliférer à Strasbourg. Comme l?expliquent nos confrères du Parisien, les tortues exotiques sont devenues un problème pris très au sérieux par la municipalité écologiste. Dans les parcs de la ville, il n?est pas rare de croiser différents types de tortues, domestiques un jour avant d?être abandonnées.

Jean-Yves Georges, de l?IPHP-CNRS, interrogé par Le Parisien, analyse le phénomène depuis plusieurs années. « Bébés, elles tiennent dans une poche. Mais elles deviennent vite encombrantes et ont la même espérance de vie que les humains », explique-t-il. Le scientifique a déjà identifié 13 espèces différentes de tortues exotiques, dont certaines ont été adoptées illégalement et proviennent de trafics, dans les seuls parcs strasbourgeois. Au total, au moins 80 tortues ont été observées. « On ne peut pas encore parler de prolifération, estime Jean-Yves Georges. Mais elles commencent à se reproduire depuis deux ans. Si rien n?est fait, leur reproduction va s?accélérer. »

Une menace pour la biodiversité

Or, la présence de ces tortues est dommageable, pour elles comme pour l?environnement dans lequel elles ont été déposées. D?un côté, explique le quotidien, les parcs de la ville ne disposent pas d?une végétation suffisante ou de nourriture adaptée. Idem pour l?eau, de qualité insuffisante. Dans ces espaces urbains, les tortues sont également fréquemment dérangées par les promeneurs qui, parfois, décident de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles