La mairie promet la création d'un centre d'archives LGBT en 2020

Libération.fr
Magazine «Gai Pied», mai 1981.

Après des années de tergiversations, la mairie va mettre à disposition un lieu pour le centre d'archives LGBT, annonce à «Libération» Bruno Julliard.

Presque vingt ans que le projet d’un centre d’archives LGBT est sur la table et qu’il piétine. Jusqu’à maintenant. Relancé notamment par le succès du film 120 Battementspar minute de Robin Campillo, film événement du dernier Festival de Cannes où il a décroché le grand prix, il verra finalement le jour en 2020, annonce à Libération Bruno Julliard, premier adjoint à la maire de Paris en charge de la Culture.

La mairie de Paris a-t-elle enfin pris une décision au sujet du projet d’un centre d’archives LGBT ?

Il était temps d’avancer et de marquer un tournant historique pour le mouvement LGBT. Le contexte du film a permis une prise de conscience et a légitimé la prise de décision. Nous voulons mettre un lieu à disposition en 2020. Plus précisément, une mairie de l’hyper-centre parisien, celle du Ier, du IIe, du IIIe ou du IVe arrondissement. Comme le Parlement l’a voté, la fusion des quatre premiers arrondissements de la capitale avec une seule mairie, permettra de libérer de l’espace pour accueillir ainsi différents services de la Ville ou des associations. Personnellement, j’ai une préférence pour la mairie du IIIe ou du IVe arrondissement.

Voir aussi notre diaporama Archives LGBT : pour que la mémoire demeure

Qu’avez-vous prévu ?

Avec Hélène Bidard [adjointe PCF à la mairie en charge de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains, ndlr] nous poursuivons les consultations sur les contours de ce lieu. Il est essentiel de conjuguer une approche militante mais aussi patrimoniale et scientifique. On sait que les avis sur le sujet ne sont pas convergents. Je ne prétends pas mettre tout le monde d’accord. L’ensemble des modalités restent encore à préciser, mais la volonté politique est là. La tenue avec les associations d’un colloque sur les archives, en 2018, permettra de poser (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Taxe d’habitation: les députés votent en commission la suppression d’ici 2020
Maternité : mieux vaut moutard que jamais...
Les députés FN contre un budget de «déconstruction» et de «cadeaux aux plus aidés»
Attaque de Marseille: le préfet du Rhône remplacé par celui de Paca
Quai de Valmy : des peines de prison ferme allant jusqu'à sept ans

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages