La mairie de Paris refuse le Champ-de-Mars à Macron pour sa soirée électorale

Les recherches du candidat pour trouver un lieu pour sa soirée électorale prennent des allures de casse-tête. Emmanuel Macron ne pourra pas rassembler ses partisans sur le Champ-de-Mars, annonce la mairie de Paris, en raison de repérages prévus sur l'esplanade en vue des Jeux olympiques de 2024.

La mairie de Paris n'a pas donné à Emmanuel Macron l'autorisation de tenir au Champ-de-Mars sa soirée électorale de second tour de la présidentielle dimanche, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Si la préfecture de police de Paris avait rendu un avis favorable sur la sécurité du lieu, la municipalité n'a pas donné son accord, "puisque le Champ-de-Mars doit être visité le week-end suivant par les membres de la commission d'évaluation du CIO", en repérage dans le cadre de la candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024, a expliqué Bruno Julliard, premier adjoint au maire.

"Comme le Champ-de-Mars doit accueillir plusieurs épreuves, on ne peut pas prendre le risque que les pelouses soient détériorées, or on sait très bien qu'elles le sont systématiquement pour ce type d'événement", a ajouté cette même source.

"En revanche, dès le début on a indiqué à l'équipe d'Emmanuel Macron que l'on accepterait n'importe quel rassemblement dans n'importe quel autre espace public parisien, toutes les autres places parisiennes sont disponibles", a précisé Bruno Julliard.

Des places connotées à droite, d'autres à gauche

De sources concordantes, la place de la Concorde aurait été écartée car connotée de droite (Nicolas Sarkozy en 2007 y a fêté sa victoire, Jacques Chirac en 1995), et celles de la Bastille et de la République car connotées de gauche. L'idée...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages