Mairie de Paris : accusé d’agression sexuelle, un nouvel adjoint d’Anne Hidalgo démissionne

Ophélie Daguin
·2 min de lecture

Lundi 14 septembre, Pierre Aidenbaum, adjoint à la Seine à la mairie de Paris, a présenté sa démission. Le politicien de 78 ans fait l’objet d’une enquête pour « agression sexuelle ».

Nouveau coup de tonnerre, place de l’Hôtel de Ville. Après la démission de Christophe Girard, en juillet dernier, et l’ouverture d’une enquête pour viol, c’est au tour de Pierre Aidenbaum, autre adjoint d’ Anne Hidalgo, de présenter la sienne, lundi 14 septembre. L’homme politique de 78 ans a quitté ses fonctions « à la suite de la révélation de possibles faits de harcèlement sexuel à l’encontre d’une collaboratrice », précise la mairie de Paris dans un communiqué. En effet, jeudi 10 septembre, une collaboratrice de Pierre Aidenbaum se confie à un intermédiaire. Dès le lendemain, la maire de Paris procède à un signalement auprès du parquet de Paris, « comme le prévoit l’article 40 du code de procédure pénale, qui fait obligation à toute autorité constituée, officier public ou fonctionnaire, de signaler les crimes ou délits dont il a connaissance dans l’exercice de ses fonctions », explique « Le Monde ». La machine judiciaire est lancée. Lundi 14 septembre, l’homme politique de 78 ans démissionne de son poste d’adjoint mais reste toutefois membre du Conseil de Paris.

« C’est faits ont immédiatement fait l’objet d’un signalement au Procureur de la République. La Municipalité demeurera intraitable avec tous types de faits de harcèlement moral ou sexuel, quelle que soit la qualité de leur auteur », poursuite la municipalité. Dans la foulée de ses allégations, le parquet de Paris a ouvert une enquête...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi