"La mairie a éjecté les cendres de nos parents" : le combat d'une famille pour récupérer son urne

·2 min de lecture

Une mésaventure cauchemardesque est arrivée à la famille d'Isabelle M., près du Havre, en novembre. Alors qu'elle s'apprêtait à se recueillir devant la stèle de ses parents incinérés, stupeur : non seulement la plaque et les urnes avaient disparu, mais une autre famille endeuillée y disposait les siennes. Comment a-t-on pu procéder ainsi, sans même prévenir la famille d'Isabelle ? Récit d'une de ces petites décisions administratives, lourde de conséquences.

Paisible après-midi, vendredi 20 novembre 2020, dans la petite ville de Montivilliers, en périphérie du Havre. Après une randonnée dans la campagne normande, Isabelle M., 57 ans, prévoit comme chaque année à cette date de se rendre en couple au columbarium du cimetière de Montivilliers. Afin de se recueillir devant la stèle de marbre qui contient les urnes cinéraires des deux défunts parents de sa fratrie. Ce 20 novembre ? Plus qu'une date, un rituel : il s'agit de l'anniversaire de la mort de la mère d'Isabelle, Évelyne, qui repose là depuis dix ans cette année. Avec son mari Lucien, qui, occupe la case depuis dix-sept ans.Ce jour-là, il est environ 16 heures, quand Paul V., dix-huit ans, neveu d'Isabelle et petit-fils des défunts qu'on célèbre aujourd'hui, est fier de pouvoir venir cette année avec sa propre voiture au cimetière de la commune. Mais il est loin de se douter que la visite qu’il a pris l’habitude de faire seul chaque année va l'amener à effectuer une découverte sidérante.Lorsque Paul s'approche du...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer