Le maire de Rio arrêté pour des soupçons de corruption

·1 min de lecture
LE MAIRE DE RIO ARRÊTÉ POUR DES SOUPÇONS DE CORRUPTION

RIO DE JANEIRO (Reuters) - Le maire de Rio de Janeiro a été arrêté mardi matin, neuf jours avant la fin de son mandat, pour son implication présumée dans un réseau de corruption, ont déclaré les procureurs et la police brésilienne.

Marcelo Crivella, qui a été arrêté à son domicile dans l'ouest de Rio, au Brésil, a démenti toute malversation.

"Je suis innocent et je ne sais pas ce qui se passe. C'est une persécution politique", a-t-il déclaré aux journalistes après son arrestation.

Une partie de l'enquête se base sur le témoignage d'un individu qui a admis avoir blanchi de l'argent pour un groupe lié au maire, suivant un système de distribution de pots-de-vin en échange de contrats publics, ont déclaré les procureurs.

D'autres suspects ont également été arrêtés mardi, a indiqué la police.

(Rodrigo Viga et Sabrina Valle, version française Elena Smirnova et Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)