Le maire de Grenoble, Éric Piolle, en garde à vue

·1 min de lecture

L’enquête concernant l’organisation des éditions 2015 et 2016 de la Fête des Tuiles à Grenoble connaît une nouvelle étape importante mardi 1er juin. Comme l’explique Le Dauphiné Libéré, le maire de Grenoble (EELV), Éric Piolle, est entendu depuis mardi matin sous le régime de la garde à vue à Valence (Drôme) dans le cadre d'une enquête pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution d'un marché public dans ce dossier.

La municipalité écologiste avait fait l'objet en 2018 d'un signalement de la Chambre régionale des comptes, qui avait conclu à "plusieurs irrégularités importantes" dans la passation de marchés publics pour l'organisation de la "Fête des Tuiles", un rassemblement populaire organisé chaque année par la ville depuis l'élection d'Éric Piolle en 2014. Une plainte contre X pour "favoritisme" avait également été déposée en septembre 2019, à l’initiative de deux Grenobloises : celle-ci avait été jugée “irrecevable” par le procureur de la République de Grenoble en janvier 2020.

>> A lire aussi - Les petits secrets d'Éric Piolle, le maire écolo de Grenoble

L’organisation des éditions 2015 et 2016 de la “Fête des Tuiles” avait été confiée à l’association “Fusées”, proche de la municipalité, pour des montants de 123.000 euros (en 2015) et de 128.000 euros (en 2016). Celle-ci aurait été choisie sans publicité ni mise en concurrence de la part de la Ville de Grenoble. Des accusations balayées par la municipalité écologiste, qui assure que la mise en concurrence n’était pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Toulouse : il aurait escroqué Pôle Emploi et la CPAM grâce à de faux papiers
Droit de veto : titulaires du droit et limites
Une auxiliaire de vie soupçonnée d'avoir escroqué une personne âgée pour plus de 140.000 euros
La Russie rouvre ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et plusieurs pays européens
L'improbable technique de voleurs professionnels de vélos

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles