Maire de Faulq agressé: son assaillant condamné à 8 mois de prison ferme

·1 min de lecture
La balance de la Justice (illustration) - AFP
La balance de la Justice (illustration) - AFP

Un jeune homme a été condamné ce vendredi après-midi à 8 mois de prison ferme pour avoir agressé le maire de Faulq, dans le Calvados, lors d'un rodéo sauvage regroupant quelques 70 véhicules. Mais avec la révocation de deux sursis de trois mois, la peine totale du jeune homme s'élève à 14 mois de prison.

Le prévenu de 20 ans a été reconnu coupable d'avoir frappé Bruno Lethuillier de plusieurs coups de matraque avant de prendre la fuite. Il a été interpellé dans l'Eure mercredi, soit quatre jours après s'être échappé.

"Aucune menace, aucune atteinte physique à l'encontre d'un élu ne peut être admise, car ce serait une atteinte au pacte démocratique et républicain dont il est le représentant", a souligné vendredi le préfet, selon une déclaration de son directeur de cabinet. 876450610001_6278752100001

Les organisateurs du rodéo en cause, un majeur et un mineur, ont par ailleurs été "rapidement identifiés", selon le parquet de Lisieux. L'individu majeur a été condamné sur reconnaissance préalable de culpabilité à deux mois de prison avec sursis. Le mineur comparaîtra devant le juge des enfants.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles