Le maintien du confinement soutenu par moins d'un Français sur deux [SONDAGE EXCLUSIF]

Geoffroy Clavel

CORONAVIRUS - Plus le temps passe, moins les Français jugent utile la prolongation du confinement général. Si la date du 11 mai annoncée par Emmanuel Macron en vue du déconfinement est toujours loin de faire l’unanimité, seule une minorité de Français interrogés chaque semaine par YouGov pour Le HuffPost soutient désormais le maintien du confinement à domicile. 

Pour la première fois depuis le lancement de ce baromètre le 12 mars dernier, moins d’un sondé sur deux (43%) approuve le maintien de cette mesure d’assignation à domicile. Une tendance en très net recul par rapport à la semaine dernière (-8 points) et en chute constante depuis plus d’un mois (voir notre graphique ci-dessous). 57% des personnes interrogées jugent néanmoins utile la fermeture temporaire des écoles, dont la réouverture à compter du 11 mai demeure la source d’intenses débats

Face au coronavirus, les Français réclament:
Infogram

Alors que tous les regards sont désormais tournés vers le plan de déconfinement que l’exécutif doit dévoiler avant 15 jours, quelques rares mesures contraignantes font encore consensus.

C’est le cas du maintien de l’interdiction de grands rassemblements sportifs ou culturels (76%), l’encouragement au télétravail (68%) et la mise en quarantaine des personnes ayant été en contact avec des malades.

Où sont les masques?

Néanmoins, la mesure la plus populaire (82% de soutien) est la seule que l’exécutif s’est pour l’heure refusé de prendre, même si son discours a très largement évolué à ce sujet: la distribution gratuite de masques à l’ensemble de la population.

Source de nombreuses controverses depuis le début de la crise...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post