Et maintenant, les radars anti-véhicules bruyants !

L'Assemblée nationale a récemment adopté un amendement visant à permettre le développement de radars anti-bruit.

C'est un amendement qui est passé relativement inaperçu mais qui pourrait bien plaire à celles et ceux s'opposant à l'usage des voitures. L'Assemblée nationale a ainsi récemment adopté, dans le cadre de la Loi d'orientation des mobilités, un texte visant à permettre le développement de radars bien spécifiques pour lutter contre les véhicules bruyants, a repéré le site Radars-auto.com.

Dans le détail, l'amendement en question autorisera les forces de l'ordre à procéder à des contrôles tests des niveaux sonores émis par les voitures et surtout par les engins à deux roues. Le but : sanctionner les véhicules les plus bruyants.

⋙ Lire aussi La nouvelle arme des voitures radars pour flasher encore plus

Environ 44 % des résidents de la région Ile-de-France se plaignaient en 2017 du bruit généré par les véhicules deux roues, selon une étude de Bruitparif, reprise par Radars-auto.com. Par ailleurs 90 % des Franciliens plébiscitaient des contrôles plus stricts et des sanctions plus sévères contre les véhicules les plus bruyants.

Une phase test de deux ans

Pour l'instant, ces contrôles anti-bruit suivent une phase de test qui servira à faire constater "[les] niveaux d'émissions sonores des véhicules par des appareils de contrôle automatique". Conformément aux dispositions de l'amendement adopté par les députés, cette phase durera deux ans à compter de la publication d'un décret du Conseil d'État qui fixera la procédure d'expérimentation, précise le site.

⋙ Lire aussi Radars automatiques : cette "astuce" pour faire annuler son amende

Selon Radars-auto.com, en France, le radar anti-bruit devrait être conçu à partir du capteur acoustique Méduse, mis au point par Bruitparif. Celui-ci est équipé de quatre microphones qui peuvent capter les sons à 360 degrés. Pour identifier le point d'origine du bruit dominant, ce capteur réalise des mesures plusieurs fois par seconde. En janvier dernier, l'association faisait d'ailleurs savoir qu'elle allait expérimenter l'utilisation de ces capteurs directionnels

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Et maintenant, les radars anti véhicules bruyants !
Radars chantiers : les ruses des gendarmes pour les rendre ultra-efficaces et rentables
Voitures radars privées : vers un flop coûteux pour les finances publiques ?
Les radars n’ont jamais autant flashé depuis le passage à 80 km/h
Surprise ! Les voitures-radars ont flashé presque deux fois moins en 2018