Les maillots portés par la France face au Kazakhstan sont mis aux enchères

·2 min de lecture

Les dons seront reversés à l'association Bleuet de France, qui aide les familles des victimes de guerre et du terrorisme.

SPORT - Le match de l’équipe de France contre le Kazakhstan s’est achevé dans la joie samedi 13 novembre. Mais parce qu’il se tenait six ans après les attentats qui ont endeuillé la France en 2015, l’équipe de France a décidé de faire d’aider à sa manière les familles des victimes de terrorisme en mettant aux enchères les maillots portés.

Avec un quadruplé de Kylian Mbappé, un doublé de Karim Benzema et deux buts marqués par Adrien Rabiot et Antoine Griezmann, la France a surclassé ses adversaires. Mais ce match a aussi été empreint d’émotion.

Une minute de silence a ainsi été observée et les Bleus ont porté un brassard blanc autour du bras pendant la rencontre. Ultime geste, l’équipe de France a annoncé mettre les maillots portés aux enchères pour financer l’association Le Bleut de France qui aide les familles des victimes de guerres et de terrorisme. 

Les enchères ont lieu sur la plateforme MatchWornShirt, jusqu’à fin novembre.

Ce dimanche en fin de soirée, elles frôlaient déjà les 7000 euros pour le maillot de Kylian Mbappé, auteur d’un quadruplé mémorable. Les chiffres oscillaient ensuite entre 3100 euros et 525 euros pour ceux de Karim Benzema, Adrien Rabiot et Antoine Griezmann, tous buteurs lors de la rencontre. 

“C’était une soirée difficile et cela reste un souvenir difficile”, avait sobremet déclaré le capitaine des Bleus Hugo Lloris lors de la conférence d’avant match.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - 13-Novembre : l'hommage des Bleus et leurs supporters aux victimes des attentats

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles