Un mail de menaces reçu dans plusieurs commissariats d'Ile-de-France, une enquête ouverte

·1 min de lecture

Ce message, très long et décousu, fustige les mesures gouvernementales destinées à freiner la propagation du Covid-19. Son auteur prévient qu'il pourrait se présenter armé dans un commissariat.

Il était 14h10, lundi, quand plusieurs commissariats franciliens ont reçu un mail de menaces émanant d'un auteur anonyme se plaignant des mesures de restriction sanitaires. Selon les informations recueillies par BFMTV, ce message a été envoyé aux hôtels de police d'Aubervilliers, Drancy, Pantin, Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), ainsi qu'à celui de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne).

La menace d'une fusillade

L'auteur, dans un discours très long et décousu, menace de perpétrer une fusillade dans un commissariat s'il venait à être soumis à des règles sanitaires spécifiques: confinement, couvre-feu, amende concernant le pass sanitaire, etc. "Jamais notre liberté ne sera reniée, écrit-il notamment. La liberté n'appartient qu'à la personne qui la détient." 

En cas de contrôle lié à la situation épidémiologique, cet individu prévient qu'il viendra "surarmé" dans les commissariats. 

La préfecture de police porte plainte

Sur Twitter, lundi, le Préfet de police a indiqué qu'il déposait une plainte à ce sujet. Les parquets de Bobigny (Seine-Saint-Denis) et de Créteil (Val-de-Marne) ont effectivement reçu des plaintes. 

Des enquêtes préliminaires pour "menaces sur personnes dépositaires de l'autorité publique" ont été ouvertes. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre les personnes (BRDP).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La police arrête un homme armé qui s'est introduit à Windsor

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles