Le magnat Patrick Drahi, collectionneur discret, s'offre la maison d'enchères Sotheby's

franceinfo Culture avec agences
Avec cette acquisition, Patrick Drahi, intéressé par le monde de l'art, devient le rival direct de François Pinault, propriétaire de Christie's.

Le magnat franco-israélien Patrick Drahi a encore étendu son empire lundi en annonçant le rachat pour 3,7 milliards de dollars de la célèbre maison d'enchères américaine Sotheby's. Un investissement juteux au moment où les ventes d'oeuvres d'art atteignent des montants astronomiques.

"Je réalise cet investissement pour ma famille, via ma holding personnelle, dans une perspective de très long terme", indique le milliardaire qui se dit "passionné par cette industrie". Dans cette opératon qui doit être finalisée au quatrième trimestre, il offre 57 dollars par action, soit 61% de plus que le prix de l'action de Sotheby's à la clôture de la Bourse de New York le 14 juin.

Un collectionneur d'art élitiste et "impulsif"

"C'est une encyclopédie, en musique classique et en peinture particulièrement, il sait dater les oeuvres, citer les musées où elles se trouvent", raconte son entourage. Selon un classement d'ArtPrice, l'homme d'affaires, dont l'intérêt pour le marché de l'art était déjà connu des experts mais pas du grand public, est le 252e collectionneur mondial.

Il est assez porté sur le contemporain, il aime les volumes et les installations"

Thierry Ehrmann, patron d'ArtPrice

"C'est un collectionneur d'art très secret, très élitiste", détaille Thierry Ehrmann, le patron d'ArtPrice, société spécialisée dans le marché de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi