Le magnat des mines Beny Steinmetz condamné à 5 ans de prison pour corruption d’agents en Guinée

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Sept ans après l'ouverture de l'enquête, un tribunal suisse de première instance a condamné, le 22 janvier 2021, le magnat franco-israélien Beny Steinmetz à cinq ans de prison ferme pour corruption d'agents publics dans une affaire d’attribution de licences minières en Guinée Conakry.

Un procès inédit

Beny Steinmetz a beau démentir les accusations de corruption, il vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Genève. Le milliardaire franco-israélien de 64 ans, jusque-là intouchable, écope de la peine demandée par le parquet. Il doit par ailleurs verser une sorte de dédommagement de 50 millions de francs suisses (46 millions d'euros) à l'Etat de Genève.

Ce verdict intervient après une longue instruction internationale qui a mobilisé pendant sept ans policiers, détectives privés et avocats, selon Public Eye qui dénonce les injustices ayant leur origine en Suisse. Pour l'ONG suisse, cette affaire est une "véritable plongée dans les mécanismes de la corruption internationale, avec en toile de fond la Guinée".

Pots-de vins en millions de dollars

La corruption est liée à l’exploitation de la mine de Simandou (sud-est) à la fin des années 2000. Peu avant la mort de l'ancien président guinéen Lansana Conté, le groupe de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi