Magnétar, santé des héros Marvel et vagues de poissons : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 5 janvier 2022 : un sursaut d'énergie colossale détecté dans l'espace, le bilan de santé des super-héros Marvel dévoilé et des poissons qui font des vagues pour faire face à leurs prédateurs.

L’actualité scientifique du 5 janvier 2022, c’est :

En espace :

  • Une intelligence artificielle d’un système développé au Laboratoire de traitement des images de l’Université de Valence est parvenue à détecter l’intense éruption d’un magnétar, un genre assez rare d'étoile à neutron.

  • Le moniteur d’interaction atmosphère-espace qui a permis de faire l’observation était embarqué à l’extérieur de la Station spatiale internationale.

  • Les chercheurs supposent que le sursaut d’une telle énergie pourrait être dû à des instabilités dans la magnétosphère ou à des "séismes" produits dans la croûte.

En santé :

  • En se basant sur le matériel fourni par les films Marvel, des chercheurs de l’Université du Queensland ont esquissé les trajectoires de vieillissement des super-héros en s’appuyant sur leur état de santé, leurs comportements et habitudes, personnels et en groupe.

  • La forte cohésion d’équipe des Avengers serait par exemple associée à une plus faible probabilité de développer des troubles cognitifs comme une démence du vieillissement.

  • Les chercheurs ont dressé un bilan de santé personnalisé pour Iron man pour lequel ils s’interrogent sur la réelle protection de son armure face aux changement gravitationnels et à l’exposition aux radiations lors de ses sorties dans l’espace.

En animaux :

  • Des chercheurs de l’Institut d’écologie des eaux douces et des pêches intérieures de Berlin ont étudié l’intérêt adaptatif de vagues produites par des poissons en réponse à des attaques d’oiseaux.

  • Les vagues produites par ces poissons Mollys soufres provoqueraient une confusion chez ces prédateurs et retarderaient le temps entre des attaques répétées.

  • Il s’agirait d’un comportement "hautement synchronisé" qui trouverait son équivalent chez d’autres animaux tels que les grenouilles, les oiseaux et les mammifères.

En archéo & paléo :

  • Des archéologues révèlent que la civilisation mycénienne aurait pu produire d’innombrables poteries dans tout le monde méditerranéen grâce au lignite[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles