Publicité

"Du magma près de la surface" : l’Islande sous la menace du volcan Fagradalsfjall

Au sud-ouest de l’Islande, un risque d’éruption volcanique imminente menace la ville de Grindavik dont les 4 000 habitants ont été évacués le 11 novembre. L’incertitude demeure cependant sur le moment et l'intensité du phénomène. L'éclairage de Patrick Allard, volcanologue, pour France 24.

Dans quelques heures, quelques jours, quelques semaines ou au contraire, jamais ? Depuis vendredi 10 novembre, la péninsule de Reykjanes, dans le sud-ouest de l'Islande, vit dans la crainte d'une éruption prochaine du volcan Fagradalsfjall.

Alors que de larges fissures sont apparues sur des routes et bâtiments et que des milliers de séismes ont été enregistrés, autant de signes que le volcan s'est réveillé et que du magma s'approche de la surface terrestre, les autorités islandaises ont décrété l'état d'urgence et évacué les 4 000 habitants de la ville de Grindavik. Ces derniers n'ont pu revenir chez eux que très brièvement mardi 14 novembre pour récupérer des effets personnels. À condition de ne rester que quelques minutes et d’être accompagnés par des sauveteurs.

Par ailleurs, on ne peut pas exclure que ce point de sortie de la lave soit encore plus proche de la ville que prévu, voire directement en-dessous. Ce serait évidemment une catastrophe. Grindavik serait alors totalement recouverte et rayée de la carte.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Islande, un volcan entre en éruption près de Reykjavik
Islande : l'éruption d'un volcan devient la plus longue depuis plus de 50 ans
Des centaines de séismes : en Islande, une ville évacuée par crainte d'une éruption volcanique