Magloire (Rassemblance, TV5MONDE) : "Pourvu que la chaîne commande une deuxième saison !"

Aurelien FAIDY/BROADSTER/MEMENTO

Comment est né le concept de ce nouveau magazine en 20 épisodes ?

Magloire Delcros-Varaud : C’est une idée que je porte en moi depuis toujours. Je suis né dans le Sud-Ouest de la France d’une jeune maman togolaise, puis j’ai été adopté par une mère française. Quand j’ai eu 12 ans, elle m’a fait découvrir toutes les civilisations et les religions qui existaient dans notre pays. J’en ai conclu que nos différences étaient des richesses et que nous pouvions, malgré tout, nous ressembler. Ça vient de là.

Était-ce compliqué de trouver ces personnes aux destins étonnants ?

La réalisatrice Yaelle Benaïm, qui vient de BFM, est très proche du milieu associatif. Grâce aux mairies, aux journaux locaux et aux associations, elle a réussi à nous faire rencontrer des gens extraordinaires, tels que ce jeune Somalien, esclave pendant trois ans, qui raconte aujourd’hui sa vie en bande dessinée.

À lire également

Magloire : Pourquoi a-t-il frôlé la mort ? Ses confidences poignantes...

Ces rencontres vous ont-elles fait du bien à titre personnel ?

Beaucoup. J’ai parfois été saisi par l’émotion car, volontairement, je ne savais pas grand-chose des personnes que j’allais croiser. Ces rencontres ont changé ma vie. Apprenons à ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi