Maghreb : l’OPA de Sissi

·1 min de lecture
Acte I visible d'un axe Tunis-Le Caire en chantier : la visite du président Kaïs Saied à son homologue égyptien en avril 2021. 
Acte I visible d'un axe Tunis-Le Caire en chantier : la visite du président Kaïs Saied à son homologue égyptien en avril 2021.

Illusions perdues ou petites scènes de la vie quotidienne des pouvoirs. Celle-ci fut piquante. Au détour d?une conférence consacrée à la Libye, son présent, son avenir, ses cicatrices à cautériser à coups de grands travaux financés par les bailleurs de fonds, c?est à Paris, capitale qui prise le régime du maréchal Sissi (1), que Najla Bouden, la cheffe du gouvernement tunisien, a rencontré le raïs, lui faisant part de « l?intérêt de son pays à bénéficier de la réussite égyptienne, sous la direction sage de M. le président » selon les mots du communiqué de la présidence égyptienne.

À LIRE AUSSIPhébé ? Pourquoi la Tunisie ne fait rien comme les autres

L?axe Le Caire-Tunis s?est consolidé

Au-delà des politesses diplomatiques, du babillage aseptisé par les comptes rendus officiels, ce rendez-vous n?avait rien d?anecdotique. C?était un acte II. Kaïs Saïed, le président de la République tunisienne, s?était rendu en avril dernier, trois jours, trois nuits, en visite officielle en Égypte. Il y fut accueilli comme aucun des dirigeants démocratiques du pays depuis la chute de la dictature Ben Ali. Trois mois et demi plus tard, il enclenchait l?article 80 de la Constitution, « gelait » les travaux de l?Assemblée des représentants du peuple (217 députés privés de salaires, de sécurité sociale), suspendait sine die la présidence du gouvernement. L?article 80 qui se limitait à « trente jours » est toujours de vigueur 110 jours plus tard, comme un parfum d?Égypte 2013.

À LIR [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles