: Le magazine Têtu en a fait sa préférée

Enora Malagré, chroniqueuse au côté de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, vient d’être élue femme la plus craquante de l’année, par le magazine Têtu. Une récompense méritée pour cette Bretonne pétillante promise à un brillant avenir.

Têtu propose un classement pour le moins original, et surtout très sympathique, puisqu’il désigne la femme la plus craquante de la télévision. Et c’est Enora Malagré qui s’impose avec 22% des voix. Peu connue du grand public, cette piquante blonde aux yeux bleus et au large sourire commence à se faire un nom, et un visage, dans le PAF puisqu’elle est chroniqueuse de l’émission qui cartonne en ce moment, Touche pas à mon poste, présentée par le bondissant Cyril Hanouna.
L’émission explose maintenant qu’elle est programmée sur D8 et met dans la lumière tous ceux qui y participent. Dont Enora Malagré et c’est tant mieux. Car non contente d’être la plus craquante, elle montre chaque soir qu’elle n’est pas que la potiche blonde de service. Cette Bretonne de 32 ans, qui vit avec le DJ Cut Killer, a du caractère et du répondant. Peu avant les résultats définitifs, alors que la tendance la donnait déjà gagnante, Enora Malagré écrivait sur sa page Facebook officielle: «Mes amours je vais être élue (…) femme télé la plus craquante 2012 dans le magazine Têtu, magazine respecté et génial. Merci je suis très émue et honorée et c’est une fois de plus grâce à vous et votre soutien».
Enora Malagré succède au palmarès à Alessandra Sublet et s’impose d’une courte (mais jolie) tête devant Julia Vignali, présentatrice des Maternelles sur France 5, toutes deux très loin devant Marie Labory, Anne-Sophie Lapix, Virginie Guilhaume et Aïda Touhiri.
La chroniqueuse de TPMP voit donc l’année 2012 se terminer en beauté. 2013 s’annonce de bon augure pour Enora Malagré qui présentera à partir du 15 janvier Nouvelle star, ça continue, le direct qui suivra le prime, présenté lui par Cyril Hanouna. Mais pour l’instant, la nouvelle star, c’est elle.



Retrouvez cet article sur gala.fr

: Le magazine Têtu en a fait sa préférée
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.