Le magazine L'Histoire explore le néolithique avec Jean-Paul Demoule

·2 min de lecture

Démographie, maladies, guerres... Tout un pan de la société du 21e siècle découle de la révolution néolithique, décrite d'abord par la domestication des plantes et des animaux. Au point que le magazine L'Histoire s'interroge : "L'agriculture a-t-elle fait le malheur des hommes ?".

Si Homo sapiens peuple notre planète depuis 300.000 ans, sa véritable expansion démographique a véritablement démarré avec ce que l’on appelle aujourd’hui le "néolithique". Autrefois, ce terme désignait l’âge de la pierre polie et l’apparition de la céramique, au regard de l’apparition d’artefacts inédits dans les fouilles archéologiques. Aujourd’hui, pour les préhistoriens, le début du néolithique renvoie plutôt aux débuts de la domestication, celle des plantes comme des animaux. Un basculement dans l’humanité qui affectera la démographie comme les structures sociales. Et sans lequel il serait impossible d’expliquer le monde dans toute sa complexité au 21e siècle. C’est pourquoi il convient de parler de "Révolution mondiale". Une dimension qu’explore sous tous ses aspects le dernier numéro du magazine L’Histoire (édité par les Éditions Croque Futur dont dépend également Sciences et Avenir) en vente actuellement. Avec à la plume l’un plus grands des spécialistes, que nous avons également l’habitude de solliciter, Jean-Paul Demoule, professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris-I-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut de France. Celui-ci avait également signé un article proche titré dans le numéro 564 de La Recherche.

La révolution néolithique est à l'origine de l'explosion démographique

"Il y a 12.000 ans, la planète ne comptait pas plus de 2 à 3 millions d’humains. (…) En douze millénaires seulement, c’est-à-dire 4 % de la durée d’existence d’Homo sapiens, l’humanité a atteint 7 milliards d’individus, dont la moitié vit dans des métropoles. (…) Tout cela est dû à la révolution néolithique." Et l’historien d’expliquer comment cette révolution ne fut pas localisée mais, au contraire, s’est déroulée sur un ou deux millénaires dans différentes régions du globe.

Changement climatique, maîtrise de techniques nouvelles, domestications différentes selon les continents, exceptions notables comme dans l’archipel japonais… même si on parle "du" né[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles