Magasins vidés, tensions sur les vaccins : les premiers effets du Brexit en Irlande du Nord

·1 min de lecture

Entre des échanges difficiles dans la mer d’Irlande, une violente dispute avec l’Europe sur la question du vaccin et les étals des magasins qui se vident, les premières semaines post-Brexit sont compliquées pour la province britannique.

Les scènes d’horreur n’ont pas eu lieu. Pas de files interminables de camions dans les ports, de magasins dévalisés comme au début de la pandémie, ni même d’attentats à la frontière. Mais un mois après la fin de la période de transition, le calme apparent n’est que de surface et les effets du Brexit se font malgré tout bien sentir en Irlande du Nord.Dans les magasins, d’abord, où les échanges sont ralentis par les nouvelles normes administratives. Des contrôles douaniers ont été instaurés dans les ports de Belfast, Larne et Warrenpoint, l’Irlande du Nord faisant toujours partie du marché commun européen et du territoire douanier du Royaume-Uni. Des retards d’approvisionnement ont vidé certains étals. Et plusieurs enseignes britanniques (Debenhams, John Lewis…) ont rapidement suspendu leurs exportations vers l’île. La province bénéficie pour l’instant d’une période de grâce sur certains produits alimentaires, comme la viande, mais des régulations sanitaires plus strictes doivent entrer en vigueur dans cinq mois et des problèmes d'approvisionnement pourraient alors intervenir.Des tags ciblent les postes de douanesSur les murs de Belfast et Larne, les tags opposés à la frontière dans la mer d’Irlande fleurissent : " Les employés des...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Monoprix : 18 salariés condamnés après s'être rassemblés devant un magasin

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?